Actualités
 
La scène augmentée
Jeu de l'acteur, pratiques de création et modes de transmission

CW#1 Masque et technologies : immersion, expression, interaction
organisé par G. Filacanapa, G. Gagneré, E. Magris

11 décembre 2015, 15h-20h

12 décembre 2015, 9h30-18h

Université Paris 8

Studio Théâtre, Bâtiment A, 1er étage.

L’atelier expérimental Masque et technologies : immersion, expression, interaction organisé par G. Filacanapa, G. Gagneré et E. Magris en collaboration avec Mehdi Bourgeois et Cédric Plessiet vise à entamer une recherche spécifique autour des relations possibles entre le masque et les nouvelles technologies. Lorsqu’on s'interroge sur la question de la « scène augmentée », on ne peut pas faire abstraction que le théâtre est depuis toujours le lieu par excellence de l'augmentation de la réalité, que ce soit du côté de l'espace scénique ou de celui du corps de l'acteur. Dans ce sens, le masque théâtral est central dans cette réflexion car il est à considérer comme l'instrument d’augmentation et de métamorphose de l’acteur, prolongement artificiel du corps de chair, qui le transforme en corps hybride. Dans cet atelier, nous allons mettre en dialogue masque et nouvelles technologies, tant d’un point de vue théorique qu’expérimental : nous travaillerons avec des masques en cuir créés par Stefano Perocco di Meduna ainsi que des dispositifs immersifs (kinect et oculus rift) permettant de dédoubler l’acteur par un avatar numérique. L’objectif de cette première phase de recherche est d’explorer le potentiel d’expressivité et d’interaction entre spectateurs, acteurs, personnages masqués et avatars en recourant aux techniques d’improvisation du jeu masqué. Comment l’acteur masqué et de l’acteur-avatar vivent leur métamorphoses ? Quels sont les rapprochements possibles et les divergences entre ces deux expériences de l’altérité ? De quelle manière s’établit ou non la relation avec ceux qui regardent ? Comment se produit la “vitalisation” de l’avatar ? Est-ce que l’acteur y joue un rôle actif comparable à celui de l’acteur masqué ? Est-ce que les techniques du jeu masqué occidental peuvent constituer un outil d’exploration du potentiel expressif de l’avatar et de développement de la créativité de l’acteur qui l’anime ?  Est-ce que le réalisme est nécessaire pour donner une capacité d’expression efficace à l’avatar ? Est-ce que le masque peut impulser une autre façon de concevoir le réalisme du virtuel ? Pour répondre à ces questions nous allons mettre en place trois expériences différentes, axées sur l’immersion, l’expression et l’interaction, qui seront observées par des experts du domaine, des jeunes chercheurs de l’Observatoire critique du projet, ainsi que des étudiants de licence et master des départements Théâtre et ATI. Nous souhaitons également développer une métaréflexion sur la recherche expérimentale et sur ses outils méthodologiques, en mettant en place des protocoles d’observation, de témoignages du vécu des acteurs, à travers des moyens numériques pluridisciplinaires. Il sera question de poser les premiers jalons pour la constitution d’une base de donnée accessible à travers une interface interactive et immersive. 

 

Ajouter un commentaire

Actualités